Bonjour Apple, vous n’avez pas honte ?

J’exagère un peu en plagiant cette formule d’Elkabbach, loin de moi l’idée d’oser juger la stratégie d’Apple. Mais il m’est difficile de comprendre ce nouveau positionnement de marque de luxe, alors qu’Apple ne fait « que » vendre de l’électronique grand public, certes enrobée dans des alliages probablement révolutionnaires mais qui n’en reste pas moins quelque chose avec une valeur relativement définie. Est-ce que le mécanisme de l’Apple Watch se veut comparable à de l’horlogerie ?

Pour ceux qui auraient raté les annonces d’hier soir, Apple a annoncé les prix de vente de l’Apple Watch (qui ne sera disponible à la vente que le 10 avril) : ces prix varient entre 399 € pour la version sport en alu avec un bracelet en plastique (l’équivalent Apple des 349 $ annoncés en prix d’entrée) et 18 000 € pour la version édition en or rose 24 carats avec bracelet cuir. 18 000 €. La différence entre le modèle d’entrée de gamme et le modèle le plus cher ? Les matériaux utilisés. Et attention, si vous avez ce prix à mettre il vous faudra préférer les « petites » montres, puisque le boîtier de l’Apple Watch est disponible en deux tailles (38 et 42mm), sauf pour ce modèle qui n’est disponible que dans la plus petite. Sur les autres finition de la version Edition on a une différence de 2 000 € entre les deux tailles de boîtier, ce qui nous amènerait cette Apple Watch édition à 20 000 €.
Bon, je ne vais épiloguer sur cette version édition pour laquelle je ne suis pas la cible (et c’est peut-être ça qui m’énerve en fait), on a finalement l’habitude de dissocier la valeur intrinsèque d’un produit fini de son prix de vente dans le domaine du luxe, mais pas chez Apple qui certes jusqu’ici pratiquait des prix supérieurs à ses concurrents directs, mais en justifiant plus ou moins ça par des procédés de fabrication innovants. Finalement ils ne font que pousser encore plus loin cette politique.

applecareplusUn point intéressant n’a pas été évoqué dans la keynote d’hier, mais des rumeurs et la présence du logo Apple Care+ sur les pages des Apple Watch laissent à penser que la garantie étendue de 2 ans serait applicable d’office sur les Apple Watch, étendue d’ailleurs à 3 ans sur la version édition (ce qui contredit ce que je disais plus haut : la différence n’est pas uniquement le matériau, il y a aussi 1 an de garantie en plus). La question est : est-ce qu’au bout de 2 ans et 10 mois le modèle de l’Apple Watch envoyé en garantie sera toujours disponible ? Et si non, est-ce qu’un remplacement à neuf sera effectué avec une nouvelle version ?

collection_19_largeCe qui me gêne et me fait m’interroger, c’est que ces prix élevés sont aussi pratiqués sur les deux versions « accessibles » : en effet sur les version sport et standard (en inox, mais un inox mieux) on constate aussi une vraie disparité dans les tarifs.
Si je prends mon exemple, depuis la première pré-annonce l’an dernier je m’étais plus ou moins décidé sur la version standard avec un bracelet métal, que je voyais tourner (grâce à ma grande connaissance des montres) autour de 500-600€. Et bien pas de bol, pour ce prix je n’aurai que le bracelet.

Mais attention, il est bien :

Fabriqué à partir du même alliage d’acier inoxydable 316L que le boîtier, le Bracelet à Maillons se compose de plus de 100 éléments. Le procédé d’usinage est d’une telle précision que la coupe des maillons d’un seul bracelet nécessite presque neuf heures. Cela s’explique notamment par le fait que les maillons n’ont pas tous la même taille ; ils deviennent de plus en plus gros en s’approchant du boîtier. Une fois assemblés, les maillons sont brossés à la main pour s’assurer que leur texture épouse les courbes du bracelet. Le fermoir papillon exclusif s’intègre parfaitement dans le design de l’ensemble. Et plusieurs maillons intègrent un mécanisme d’ouverture permettant d’ajouter ou de retirer facilement autant de maillons que vous le souhaitez, sans aucun outil spécial.

Moi, pour ma Moto 360 dont le bracelet cuir commençait à puer, j’avais acheté et adapté ce bracelet de Pebble :
Capture d’écran 2015-03-10 à 09.38.26
Alors ok, il n’est pas en 316L. Mais même je n’ai pas compté les éléments il doit bien y en avoir 100. Il n’a certainement pas été fabriqué en 9h et brossé à la main parce que les chinois ont autre chose à faire mais les maillons deviennent bien de plus en plus gros en s’approchant du boîtier et le fermoir papillon s’intègre plutôt pas mal. Je peux virer des maillons sans outil spécial autre que mon couteau-suisse et ma voix (pour m’encourager), ce n’est pas très simple mais finalement je grossis peu du poignet donc ça va.

Bref, quand je vois le descriptif de ce bracelet je pense « bullshit », je me dis que je vais ma rabattre sur le bracelet milanais qui me plait aussi, et puis finalement j’en viens à me dire que ça doit être volontaire – on est revenu à la housse du premier iPhone qui coûtait 100 € : Apple travaille sont image, réserve le full package aux plus attachés à leur marque qui y voient un symbole statutaire et laisse de la place pour les accessoiristes qui pourront dès le lancement sortir quantité de bracelets à tous les prix possibles.
J’ai même l’impression d’enfoncer des portes ouvertes en disant ça, et de constater seulement maintenant ce qui est une évidence.
Toujours est-il que mon choix est fait : comme mes autres smartwatches mon Apple Watch sera un outil de travail, je ne vais pas courir des marathons ni prendre de bains ni grimper de montagnes avec et pour ça je n’ai pas besoin d’inox magique hyper résistant ni de bracelet fabriqué en 9h, mon choix se portera donc sur une Apple Watch alu avec un bracelet en plastique, et j’achèterai (ou je fabriquerai ?) un bracelet métal à quelqu’un d’autre qu’Apple.

Pour plus d’informations sur ce qui a été annoncé hier au-delà des tarifs (et qui semblait un peu réchauffé), je vous renvoie vers ce bon résumé de FrAndroid (profitez-en pour lire les commentaires, c’est rigolo).

Enfin au-delà de l’Apple Watch, Apple a également annoncé hier :
– le passage de l’Apple TV à 69$ et un partenariat avec HBO (uniquement aux US, probablement)
– le SDK ResearchKit pour iOS, pour faire contribuer les utilisateurs à des projets de recherche (sur la base du volontariat)
– un nouveau MacBook qui est un notebook très fin et technique (oui un notebook, le truc que l’iPad devait éradiquer) – il est très beau mais n’a qu’un port USB type C (le nouvel USB réversible) pour tout, charge comprise, ce qui à première vue limite pas mal ses cas d’utilisation
– une rafraichissement matériel des MacBook Air et Pro